Je peins

Peindre pour susciter la rencontre entre l’improbable qui survient, l’arbitraire qui s’organise et le chaos qui s’harmonise. Peindre pour libérer le geste, pour s’émanciper des limites imposées. Celles de la peinture et de la vie.

 

Je développe une proposition qui fuse de couleurs et explore à la fois les frontières des structures et les dynamiques du mouvement. Mes œuvres abstraites à l’acrylique révèlent des tensions entre un geste tantôt spontané, tantôt contrôlé; entre des formes fermées et d’autres fluides, qui empruntent souvent à la transparence et au passage de l’eau.

Une peinture qui rend compte d’une vision du monde où l’inattendu et la maîtrise, le vide et le plein, les nuances et les ombres finissent par trouver leur équilibre.

Une peinture qui permet à l’observateur de se plonger dans un espace de réflexion.

Une peinture tout en expression, tout en couleur.

Comme une invitation à vivre plus pleinement.